Introduction aux agences d’assurance-crédit à l’exportation: Création de risque, génération de dette et garantie de destruction de l’environnement.

13 12 2007

EDCanada

repris de ECA-Watch:

« Il existait une vive inquiétude parmi les membres de la Task Force face au manque de normes environmentales appliquées aux activités de développement des agences bilatérales de prêts commerciaux et de crédit. A quelques exceptions notables près, les exigences concernant l’évaluation environnementale imposées aux agences d’aide bilatérales des membres du Comité d’aide au développement ne s’appliquent pas aux branches commerciales du financement gouvernemental bilatéral. Pratiquement chaque membre a cité des exemples où le manque de planification environnementale adéquate dans les projets financés par de telles organisations avait crée des problèmes écologiques et sociaux significatifs. L’avis était que les dommages environmentaux résultant de telles entreprises étaient beaucoup plus importants que les dommages crées par un manque de cohérence parmi les bailleurs de fonds bilatéraux. » (OECD Development Assistance Task Force Report : Coherence in Environmental Assessment Practical Guidance on Environmental Assessment for Development Co-operation Projects, May 1996).

L’impact des Assureurs-Crédit sur le développement et l’environnement…

Alors que nombre de citoyens connaissent les institutions globales célèbres telles que l’Organization Mondiale du Commerce, peu connaissent les organisations plus obscures, mais d’influence égale, connues sous le nom d’agences d’assurance-crédit à l’exportation (Assureurs-Crédit). Les Assureurs-Crédit des grands pays industrialisés pourraient maintenant être considérés comme la catégorie d’institutions publiques la plus importante au monde de la finance internationale. Depuis quelques années les Assureurs-Crédit des pays appartenant à l’Organisation pour la Coopération et le Développment Economique (OCDE) tels que les Banques d’import-export des Etats-Unis et du Japon, Hermes guarantee en Allemagne, la COFACE en France et SACE en Italie ont subventionné presque 10% du commerce mondial, approchant une valeur annuelle de 500 milliards de dollars en exports soutenus par des prêts, des garanties et des assurances gouvernementaux. Les prêts à plus long terme et les garanties des Assureurs-Crédit de l’OCDE ont été multipliés par quatre entre 1988 et 1996, de 26 milliards de dollars à 105 milliards de dollars par an. Plus de la moitié de ces prêts et garanties, au moins 50 milliards de dollars par an, a été affectée à des projets d’infrastructure importants dans des pays en voie de développement, plus que la totalité des fonds investis par toutes les agences d’aide bilatérale et multilatérale. Un nombre significatif de ces projets tels que les barrages et les installation de production d’énergie de grande envergure, les activités minières, les routes dans des forêts vierges tropicales, les oléoducs, les installations chimiques et industrielles, les projets de sylviculture et de plantation pour n’en parler que de quelques-uns uns, ont des impacts sociaux et environnementaux très graves. Pour la plupart les Assureurs-Crédit n’ont aucun mandat de développement ni d’obligations en ce sens, cependant ils constituent la plus grande partie de la dette dans les pays en voie de développement, soit en 1996 quelque 24% de la dette totale et 56% de la dette auprès des agences officielles.

Les Assureurs-Crédit manquent de politiques et de standards communs de base dans les domaines environnementaux et sociaux… Comme l’indique les conclusions du rapport de OCDE cité ci-dessus, il existe un contraste frappant entre les politiques des Assureurs-Crédit –orientées presque exclusivement vers la promotion des exportations ­– et celles des agences d’aide au développement et des banques multilatérales de développement, telles que le Groupe de la banque mondiale. Tandis que les agences d’aide bilatérale et les banques multilatérales de développement ont adopté des procédures environmentales et sociales détaillées, la plupart des Assureurs-Crédit et des agences publiques d’assurance ont peu, et souvent aucunes, normes dans ces domaines. Par conséquent, les mêmes pays qui ont approuvé des politiques environnementales et sociales pour leurs agences d’aide et pour le Groupe de la banque mondiale, les subvertissent à travers leurs agences d’assureurance-crédit.

La création de risque dans une course vers le fond…Les Assureurs-Crédit se font une concurrence acharnée, et sont rapides à soutenir des projets que d’autres banques de développement et même d’autres Assureurs-Crédit ont refusé pour des raisons environmentales ou sociales. Ceci mène à ‘une course vers le fond’ qui encourage l’absence ou l’abaissement des normes. L’exemple le plus connu est celui du barrage chinois des Trois Gorges, où en 1996, les Assureurs-Crédit allemand, suisse et canadien se sont fait la course pour financer un projet que la Banque mondiale et la Banque américaine d’import-export avaient refusé de soutenir à cause de problèmes environnementaux. Actuellement une opposition croissante en Chine appelle à la réduction et même à l’arrêt de ce projet gigantesque dont les coûts de construction dépassent les plusieurs milliards de dollars et mènera au transfert forcé de 1,8 million de personnes.

Le G8 appelle à l’adoption de normes environnementales communes… Depuis quelques années, des ONGs environnementales, des parlementaires progressifs et quelques gouvernements ont commencé à demander que tous les Assureurs-Crédit adoptent des politiques environnementales et sociales communes. En mai 1999 les ministres de l‘OCDE ont demandé que les Assureurs-Crédit continuent « à renforcer des approches environnementales communes » et rendent compte du progrès achevé lors de la prochaine réunion du Conseil des Ministres au printemps 2000. Le Communiqué du G8 de 1999 est allé beaucoup plus loin, déclarant que «nous travaillerons au sein de l’OCDE vers des directives environnmentales communes pour les agences de crédit à l’export. Nous espérons compléter ce travail pour la réunion du G8 de 2001. »

Mais les Assureurs-Crédit refusent d’entreprendre des actions significatives…Les Assureurs-Crédit de l’OCDE se sont réunis à Paris du 24 au 25 février 2000, en session spéciale sur l’environnement. Elles devaient essayer de trouver un accord au sujet de leurs engagements pour répondre aux exigences des ministres du G8 et de l’OCDE. Dans l’absence d’un contrôle et d’une pression internationale suffisante, cependant, les Assureurs-Crédit semblent chercher des moyens d’éviter des modifications sérieuses de leurs approches. Jusque-là ils n’ont pu se mettre d’accord que sur un échange d’information environnementale au sujet de projets particulièrement désastreux et dans lesquels plusieurs Assureurs-Crédit sont impliqués. Par ailleurs, certains tentent de suggérer que le simple échange d’information et un intérêt symbolique pour les questions environnementales au niveau le plus superficiel constitue « des principes directeurs environnementaux communs ».

ACE en Afrique

Pour en savoir plus sur les ACE en Afrique, cliquez ici.



Film de la semaine: Echelon

13 10 2007

Voici un documentaire à propos du réseau Echelon:
[kml_flashembed movie= »http://www.dailymotion.com/swf/66dERGM8xmzAa3bzS » width= »510″ height= »403″ wmode= »transparent » /]



La BBC partenaire des services secrets anglo-saxons?

10 10 2007

Il semblerait que la BBC collabore intensivement avec les services secrets anglais et étasuniens (et surement avec tout les pays echelon: Japon, Aotearoa, Autralie, Canada) pour la collecte de données de par sa branche appelée BBC Monitoring. BBC Monitoring fut créée en 1939 pour renseigner le gouvernement britannique sur ce qui se disait dans les médias étrangers. En 1946 BBC Monitoring signe une attente avec Open Source Center (anciennement le Foreign Broadcast Information Service), la branche de la CIA qui récolte les informations publiques et librement disponibles et entre autre la branche de la CIA qui surveille les blogues (en passant, ce blogue a soi jamais reçu de visite du Open Source Center, soit l’Open Source Center cache son identité). L’entente stipule que BBC Monitoring et l’Open Source Center mettent leur trouvailles en commun. En effet comme on peut le constater en visitant https://www.opensource.gov/login/RegistrationAffiliation.jsp ou sur l’image ce dessous (sur laquelle vous pouvez cliquez pour l’agrandir), l’information collecté et cataloguée par la CIA est librement disponible aux employé(e)s de BBC Monitor.

Notons que la BBC est la seule organisation à part les différents niveaux du gouvernement étasunien qui a automatiquement accès à la base de donnée, le site internet avise toute autre personne de déguerpir de ce site au plus vite: «This is a U.S. Government computer system. You have reached a United States Government computer system. Unauthorized access is prohibited by U.S. Public Law 99-474 (the Computer Fraud and Abuse Act of 1986) and can result in administrative, disciplinary, and/or criminal proceedings. If you are not an authorized user, exit this system immediately. Use of this system constitutes consent to monitoring at all times.» .

La BBC informe donc les services secrets et est informée de manière privilégiée par les différents services secrets. Serait-ce de cette façon que la BBC a su à l’avance que la tour numéro 7 du World Trade Center allait s’effronder et de diffuser cette information 30 minutes avant les faits comme le montre le vidéo ci-bas?

[kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/6mxFRigYD3s" width="425" height="350" wmode="transparent" /]

Mais de façon plus inquiétante, ce mécanisme de diffusion privilégiée à la BBC pourait-il être utilisé pour faire des Psyops ou de la propagande à travers un média généralement réputé comme étant crédible?

Sinon, fait intéressant, BBC Monitoring recrute et elle place surtout ses annonces les Lundi dans le Guardian. Apparement les lectrices et lecteurs du Guardian seraient de meilleur(e)s espions, pas exactement la même caractérisation qu’avait fait le feuilleton satirique politique «Yes, Minister» qui caractérisa plutôt ces derniers comme croyant qu’elles et ils devraient diriger le Royaume-Uni:

«

Jim Hacker: Don’t tell me about the press. I know exactly who reads the papers:

  • The Daily Mirror is read by people who think they run the country;
  • The Guardian is read by people who think they ought to run the country;
  • The Times is read by people who actually do run the country;
  • The Daily Mail is read by the wives of the people who run the country;
  • The Financial Times is read by people who own the country;
  • The Morning Star is read by people who think the country ought to be run by another country;
  • And the Daily Telegraph is read by people who think it is.
Sir Humphrey: Prime Minister, what about the people who read the Sun?
Bernard Woolley: Sun readers don’t care who runs the country, as long as she’s got big tits.

»

Pour divaguer encore plus loins du sujet original, ce dialogue a été tenu dans une émission de 1986, cinq ans après l’achat du Times par Rupert Murdoch et sa compagnie News Corp. (propriétaire entres beaucoup d’autres de Fox News et plus récemment du Wall Street Journal), donc si cette affirmation est relativement vraie, c’est quand même légèrement inquiétant que Murdoch contrôle (la première chose qu’il fit fut de changer l’éditeur en chef du Times) une des principale source d’information des dirigeants de Grande-Bretagne.

Mais pour revenir à BBC Monitoring, j’ai contacté BBC Monitoring pour en savoir plus et il semble que n’importe qui peu avoir accès à leur données en autant de payer le prix: 5000 livres anglaises (environ 10 000 dollars canadiens) par année pour avoir un accès à tout, sinon le forfait le moins cher, pour avoir qu’un seul pays, est de 600 livres par année. Vous pouvez voir toute les modalités et les prix ici. Par ailleurs on m’a aussi envoyé des exemples de l’information reçue que vous pouvez regarder ici: l’info pour le proche et moyen orient et l’info pour l’afrique. Notez que l’information semble quand même considérablement meilleure que ce que l’on trouve dans un journal normal. Par exemple dans les deux fichiers qui m’ont été envoyés on apprends entres autres que le PKK (Parti travailleur kurde) est super infiltrer par l’Europe et les ÉU et que ces deux puissances se batte pour le contrôle du PKK!? Ou bien les dernière nouvelles sur l’oléoduc irano-pakistano-indien.

ADDENDUM (10/10/2007):

«Israël doit être rayé de la carte» , on a tous entendu cette citation attribuée à Ahmadinejad. Comme vous le savez peut-être, ce n’est pas ce que Ahmadinejad a dit. La réalité est qu’il citait l’ayatollah Khomeiny qui disait «Le régime sioniste en poste en Israël doit être effacé des pages de l’histoire». La citation déformée «Israël doit être rayé de la carte» est apparu au public la première fois de par l’agence de presse Reuters qui disait citer l’agence de presse iranienne IRNA en octobre 2005 et a été repris de là par la majorité des autres conglomérats médiatiques par la suite. Mais Reuters a-t-elle même lu les dépêches de l’IRNA en parsi est fait cette traduction déformée, ou a telle utilisé les services des BBC Monitoring qui traduit régulièrement les articles de l’IRNA? La seule façon de le savoir c’est d’avoir accès aux archives de BBC Monitoring (ce qui coûte un peu trop chère pour moi) et de vérifier si autour du 26 octobre 2005 BBC Monitoring a traduit un article de l’IRNA en utilisant «Israël doit être rayé de la carte». Et si Reuters a obtenu la traduction de BBC Monitoring, BBC Monitoring a-t-elle produit cette intoxication médiatique au compte de la CIA?



Le Canada s’oppose à la « Déclaration des droits des peuples autochtones »

15 09 2007

Repris du site de l’ONF:

Le Canada s’oppose à la « Déclaration des droits des peuples autochtones »

Le 7 septembre dernier, à Montréal, Femmes Autochtones du Québec (FAQ) organisait une manifestation pour dénoncer la position du Canada dans le dossier de l’adoption de la « Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones ».

Vidéo: Le Canada s’oppose à la « Déclaration des droits des peuples autochtones »; réalisation Santiago Bertolino, durée: 8min.52

 

En effet, les États Membres de l’ONU seront appelés, le 13 septembre,
à adopter par consensus cette déclaration reconnaissant le droit à l’autodétermination des peuples autochtones qui se négocie depuis 22 ans. Mais voilà que depuis l’entrée des conservateurs au pouvoir en janvier 2006, le Canada est devenu un farouche opposant à cette déclaration. Dernièrement, à quelques semaines du vote final pour l’adoption de la déclaration, le Canada, appuyé par l’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Russie, la Colombie, la Guyane et le Surinam, a demandé de reprendre les négociations, manoeuvre qui a pour but de paralyser l’adoption de la déclaration.Pour savoir plus sur le sujet voici quelques liens:


Cybersolidaire: Pour la reconnaissance et la protection des droits des peuples autochtonesLe Devoir: Autochtones: le Canada fait bande à part

Le Devoir: Gain autochtone malgré le Canada

ONU: CONFÉRENCE DE PRESSE SUR LE PROJET DE DÉCLARATION DES NATIONS UNIES SUR LES DROITS DES PEUPLES AUTOCHTONES

Ministère des Affaires Indiennes et du Nord (communiqué): Position du Canada : Projet de déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones

Amnisitie Internationale (communiqué): Déclaration des droits des peuples autochtones : Il est grand temps que le Canada se rallie




Catégories

Archives

Syndication


RSS2 Feed
Le feed du Blogue


RSS2 Feed
Le feed des commentaires

Communauté



Mohawk Nation News - Daily News from the Mohawk Nation CentPapiers - média citoyen
TopBlogues profile
Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com
Les-Blogs.info
Add to Technorati Favorites
iopBlogs.com, The World's Blog Aggregator
Listed in LS Blogs
Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet
annuaire blogcreer blog gratuit
Politics Blogs - Blog Flare
Politics blogs
Top Blogs
Politics Blogs
Blog Catalog Blog Directory
Politics blogs
Conspirateur GCG
BlogRankers.com

Sonde de mesure
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!
meilleur site politique annuaire
pour comprendre le monde Politics Blogs - Blog Top Sites BlogoMetrie 2.0

Zone pur tester des widgets



  Je veux découvrir des blogues!
×

Les meilleurs blogueurs québécois!

Abonnez-vous et faites rayonner les meilleurs blogueurs indépendants du Québec!


Non merci, ça me tente pas!