Mike Klein, un employé de AT&T à San Fransisco affirme qu’une salle dans l’édifice d’AT&T où il travaillait était réservée à la NSA. Un jour il a pu accéder à cette salle pour réparer un cable et il s’est rendu compte que toutes les communications du réseau AT&T étaient transférées  à la salle occupée par la NSA, pas seulement les communications en provenence de l’étrangé mais aussi toute les téléphones et courriels intra-États-Unis.

En ce moment, la Maison Blanche est en train de pousser le congrès à adopter une loi qui donnerait une immunité rétro-active à toutes les compagnies de télécommunications qui transmettent et ont transmis illégalement les communications de leurs client(e)s aux services secrets étasuniens.

sources:

http://www.salon.com/news/feature/2006/05/18/eff/

http://muckrakerreport.com/id59.html