Voici un courriel reçu:

On a reçu un appel de la FPPM encore. Ils veulent qu’on retire deux
autres textes du COBP:
http://www.cmaq.net/fr/node/28918

http://www.cmaq.net/fr/node/28919

[ndlr: s’il sont retirés du CMAQ, vous pouvez accédez aux textes en cliquant ici à la place]

J’ai « discuté » (quel plaisir) avec Martin Viau, directeur des communications et de la recherche (sic). Il parle de « grossiereté » et « d’insultes » dans le texte et demande que les deux textes soient retirés, au lieu de passer par le trouble de faire une autre mise en demeure.

Je suis assez confiant qu’il va faire une mise en demeure si je refuse de retirer le texte.

Je trouve ça extrêmement chiant de faire la job de la police de la censure sur le CMAQ. Je ne peux que répéter à quel point je suis en conflit d’intérêt là-dedans (ie. Koumbit [ndlr: fournisseur internet du CMAQ] est ma job et je veux pas la risquer pour la liberté d’expression du CMAQ, du moins pas de cette façon) et comment j’aimerais que Koumbit soit retiré comme « antenne--> légale" du CMAQ.

Désormais, la FPPM ont notre téléphone et notre adresse. Ils vont nous faire chier toutes les fois qu'ils vont trouver un pet sur le CMAQ.