Voici une dépêche que je viens de trouver:

Le fonds national danois de retraite complémentaire a annoncé mardi qu’il allait vendre ses participations dans les compagnies pétrolières qui coopèrent directement avec la Birmanie, en accord avec les recommandations du gouvernement sur les sanctions contre la junte militaire de Rangoun. « Il s’agit entre autres d’actions du groupe pétrolier français Total » pour une valeur d’environ 920 millions de couronnes danoises (123,5 millions d’euros), a-t-il indiqué dans un communiqué. Le gouvernement danois s’est déclaré, le 5 octobre, favorable à une interdiction européenne d’importation du bois, de minéraux et de pierres précieuses de Birmanie ainsi que des investissements dans la compagnie pétrolière Myanmar Oil. L’UE a approuvé la semaine dernière le principe de nouvelles sanctions contre la Birmanie, incluant un embargo sur les bois et métaux birmans mais excluant les produits pétroliers.

Rappelons que Total (détenue en grande partie par les Desmarais et les Frère et qui utilise les services banquiers de BNP-Paribas) est complice dans l’esclavage des Birman(ne)s.