En cas d’attaque de l’Iran, les commandos de la marine Iranienne s’attaqueraient aux bateaux commerciaux (dont les tankers pétroliers), et au terminal pétrolier Al Faw en Iraq. Ils aideraient aussi la marine à poser des mines marines dans le Golf persique. Pour ce faire l’Iran a acheté une grande variété de mines navales russes dont les derniers models MDM-6, PKM-1 & MShM. Ces actions arrêteraient la quasi-totalité des exportations pétrolières d’Arabie Saoudite, d’Iraq du Kuweït, d’Iran, du Bahreïn du Qatar et des Émirats. L’Arabie Saoudite, l’Iraq et le Kuweït à eux seuls représentent plus de 20% des importations pétrolières des États-Unis. Avec le pétrole présentement à 88$ le baril et l’OPEC produisant à capacité maximale selon les analystes, une guerre contre l’Iran pourrait facilement faire monter ce prix à 150$. Voici en vidéo l’entraînement des commando et militaires iraniens.