ole1.gif

Le Gardian rapport que selon un nouveau rapport du congrès étasunien publié lundi, les ÉU ont bien consolidé leur position comme plus grand marchand d’armes au Tiers-Monde suivit de la Russie et de la Grande-Bretagne. En 2006 le montant total des ventes d’armes était de 40 milliards de dollars et 80% des armes étaient destinées au Tiers-Monde. Les États-Unis étaient responsables pour 42% de toutes les armes vendus en 2006 et ont augmenté leurs ventes de 3,4 milliards de dollars comparativement à 2005 alors même que le montant total des ventes diminuait. Ce boom des armes étasuniennes s’explique partiellement des commandes élevée des pays avoisinants l’Afghanistan et l’Irak qui ne se sentent pas en sécurité.

Contrairement à Sarkozy qui lui veut créer un commission d’aide à l’exportation des armes, Gordon Brown lui a annoncé qu’il allait mettre fin à la Defence Export Sales Organisation (Organsiation de ventes d’exportation de la defence). Gordon Brown, pousserait aussi pour un traité régulant le commerce des armes, limitant l’exportation d’armes dans les zones de conflits et aux régimes dictatoriales. La NRA (National Rifle Association) au ÉU s’y opposerait par crainte que cela puisse porter atteinte au droites des étasuniens de porter les armes.

Répartition des ventes d’armes cumulés entre 1993 et 2000 aux différentes régions du monde: