À la mi-août la junte militaire qui contrôle le Myanmar (Birmanie) a augmenté le prix du pétrole de 500%. Le pétrole du Myanmar est exploité par Total S.A.(et Cheveron la compagnie de Condeleeza Rice) (Total est détenue en partie par Power Corporation et Paul Desmarais Jr siège sur le Conseil d’administration de Total). Serait-ce une demande de Total, pour augmenter ses profits au détriment des birman(ne)s déjà (littéralement) esclaves de cette Junte militaire qui ne saurait se maintenir sans l’aide de Total? En tout cas ça en a été assez de la patience des birman(ne)s, à commencé par les moines bouddhistes. Mais aujourd’hui la junte à envoyer l’armé pour encercler les manifestants. Va-t-elle réprimer ces manifestations pacifiques dans le sang comme elle l’a déjà fait en 1988 où l’armé avait massacré au dessus de 3000 personnes? Pour l’instant la junte se contente de payer des bandes de voyous pour attaquer violemment les manifestants.

sources: FT Reuters