http://feedroom.speedera.net/static.feedroom.com/t_assets/20070405/e17de61519ce87ac7e37df6e8922069ca2a643b8.jpg Un mois après que Pearl Jam ait été censuré par At&T aux États-Unis pour avoir critqué Bush, voici que maintent au Québec, Xavier Caféïne est censuré par Telus parce qu’il critique le concepte même des drapeaux (et en particulier le drapeau du Québec) dans sa chanson <<Les corbeaux>> au Festival Osheaga hier. Vous pouvez le constatez par vous-même au site de Telus en regardant le show de Xavier Caféïne à 7min45sec Telus censure les paroles de Xavier Caféïne. Le choix de censure de Telus est très intéressant. Quand Xavier parle du drapeau anarachiste Telus ne censure pas mais quand c’est le drapeau Québecois alors Télus censure.

Ainsi les paroles << Et même que le fanion noir ne suffit pas pour peindre mon désespoir. C’est un chiffon sur unpoteau qui te nourrit de fiel.>> n’ont pas été censurées mais quand il chante <<Qu’en dirais-tu si j’étais noir ou algonquin, me verrais-tu encore comme une tache sur ce drapeau [québecois], lui qui te nourrit de fiel>> alors le mot <<fiel>> est censuré!

Si les compagnies de télécommunications transportant les données internet obtiennent leur voeu de pouvoir contrôler le contenu de l’information qu’elles transportent on risque de voir ce genre de censure de plus en plus.

Vous trouverez les paroles de la chanson ici.