http://liberty.hypermart.net/cgi-bin/blogs/media/cheney_nuclear2.jpgHalliburton, la compagnie de Dick Cheney, vice-president des États-Unis sous George W Bush, a vendu des composantes clées pour la facrications de réacteurs nucléaires à l’Iran. Plus spécifiquement, Halliburton fait affaire avec la compagnie iranienne Oriental Oil Kish et était en étroite collaboration avec Cyrus Nasseri, membre du conseil d’administration de la compagnie pétrolière privée iranienne. La partie amusante est que Cyrus Nasseri est un membre important du programme iranien de développement nucléaire. Sachant que Cheney a déjà averti l’iran qu’il ne la laisserait pas avoir des armes nucléaires et que dans le cas ou l’iran continurait son programme nucléaire toute les options seraient sur la tables quant aux méthodes pour l’en empêcher*, ceci est assez rigolo.

*“The Iranian regime needs to know that if it stays on its present course, the international community is prepared to impose meaningful consequences,” Cheney said in a speech to the pro-Israel lobbying group AIPAC.

“For our part, the United States is keeping all options on the table,” he said. “We will not allow Iran to have a nuclear weapon.”

sources: Market Watch et Project Censored