On y prête moins attention, mais le processus de liquidation des biens et services publics via les privatisations se poursuit. Et si les médias n’y font pas écho, ce n’est pas parce que le Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ) et son président Michel Sawyer ne suivent pas à la trace la ministre Monique Jérôme-Forget.

Lire la fin de l’article ici.