Une politique du gouvernement allemand de contaminer avec un espiogiciel les ordinateurs des suspects de terrorisme soulève la controverse dans le pays européen

Une fois installé, l’espiogiciel permettrait à la police allemande de fouiller dans les disques durs des suspects pour trouver des informations compromettantes.

Lire la fin de l’article ici.