ÉU finançant la guerre en IrakLe 8 Août dernier, M. Xia Bin, chef des finances au centre de recherche en développement, haut gradé du parti communiste chinois, remarquait que les réserves considérables de la banque centrale de Chine en dollars et obligations étasunienne (évaluées à 1300 milliards de dollars) «contribuaient grandement au maintiens du dollar étasunien comme devise de réserve intérnationale».   En référence aux possibles sanctions des ÉU envers la Chine pour la forcer à faire apprécier le RMB (devise de la Chine), monsieur Xia avait ces mots à dire: dans l’évantualité de tels sanction, «la Chine n’aura d’autres choix que de vendre des dollars étasuniens, ce qui pourrait mener à une dépréciation massive de la valeur du dollars».  Une menace à peine voilée.

À ce sujet il est très intéressant de lire l’article de Paul Craig Roberts, ancien vice-secretaire à la trésorie des ÉU sous Reagan:  http://www.counterpunch.org/roberts08082007.html