Depuis son éléctions, le Hamas a été boycotté par les pays d’Europe, les ÉU, le Canada et Israël (entres autres). En particulier, Israël, qui collecte les taxes et impôts pour la Palestine a refusé de les verser à un gouvernement du Hamas, empêchant ce dernier à fournir adéquatement à la population paléstinenne les sérvices qui lui sont dûs (santé, éducation, etc.).

Le comité des affaires étrangères du Royaume-Uni (RU) vient de publier un rapport critiquant le governement britanique et son boycott comme étant contre-productif. Le parlement britanique somme donc le governement britanique de cesser ce boycott et d’entreprendre au plus vite des discussions avec le gouvernement élu de Palestine pour normaliser les relations diplomatiques.

Source: Al Jazeera