Le système de santé fait face à deux problèmes majeurs présentement:

  • Le sous-financement
  • Le manque d’effectif

50% des coûts du systèmes de santé proviennent des médicaments (surtout non génériques) et cette proportion va en augmentant. La privatisation ou un système «mixte» ne diminue en rien ces coûts. Pour diminuer le coût des médicament il faut diminuer la durée des brevets afin que des générique peuvent être commercialisés plus vite ou, encore mieux, partir une compagnie d’État qui dévelope les médicaments nécessaires à moindre prix, c’est la solution de Québec Solidaire qui a pour projet de créer QuébecPharma.

Pour ce qui est du second problème, une privatisation du système de santé empirerait la situation en drainant les docteur(e)s et infirmièr(e)s du système public vers le privé. Et comme les gens riches cherchant des soins privés requiereront plus de temps des docteur(e)s/infirmièr(e)s pour un même problème, le système sera globallement moins efficace. La solution à ce problème à long terme est d’augmenté la formation médicale et à cours terme la solution est de faire comme l’Ontario et de facilité la certifications des médecins et infirmièr(e)s qui ont obtenu leurs diplômes à l’extérieur du Québec. J’ai un voisin chirurgien cardiaque qui vit au Québec deux semaines à la fois et ensuite retourne en Europe deux semaines pour pratiquer car il ne peut pratiquer ici.

Voici un petit vidéo: